top of page

Le jus de grenade pour réduire l’épaisseur des plaques dans les artères ? Des études en parlent !

Dernière mise à jour : 28 juin 2023

Le cholestérol est devenu, au fil des années et de notre (sur)consommation, un véritable problème de santé publique. Vous avez une bonne alimentation et vous avez quand même un cholestérol élevé ? Pensez grenade !


Une étude publiée dans la Revue Clinical Nutrition avance que le jus de grenade réduirait les risques d’accidents vasculaires cérébraux. (1) En effet, cette étude, menée sur un panel de patients a démontré que la grenade pouvait réduire l'épaisseur de la paroi de l'artère carotide. L’étude a été menée sur des patients qui ont consommé du jus de grenade durant 3 ans et conclut que l’épaisseur des plaques dans les artères se verrait réduite. Ils ont également découvert une baisse de la pression artérielle et d’une oxydation réduite des LDL, ce qui démontre une approche intéressante à plusieurs niveaux, de la grenade, pour la diminution du cholestérol mais aussi pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux.


L'athérosclérose (« plaques » de corps gras qui s'accumulent, bouchent et durcissent les artères) est l'une des principales causes de mortalité chez les adultes plus âgés. Elle se définit comme une "affection potentiellement grave dans laquelle les artères sont obstruées par des substances grasses appelées plaques ou athérome". L’athérosclérose peut être provoquée par l’hypertension, le stress oxydant et le cholestérol. Ces trois déséquilibres sont combattus directement par la grenade.


Le jus de grenade : de nombreux atouts santé
Le jus de grenade : de nombreux atouts santé

Ce qu'on savait déjà

La grenade agirait à chaque étape de la cascade mortelle d'athérosclérose pour prévenir ou réparer les dommages, prolongeant ainsi la durée de vie (2,3). Le jus de grenade contient de puissants polyphénols antioxydants appelés ellagitannins et acides ellagiques (4,5). Des études animales et humaines ont montré que la consommation de jus de grenade réduisait le stress oxydant, l’agrégation et l’oxydation des lipoprotéines de basse densité (LDL), ainsi que l’agglomération des plaquettes associée à l’athérosclérose. (6-9).


Ce que l’on savait moins, par contre, c’est qu’il inhibe également une enzyme sérique appelée enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE) qui peut produire une hypertension artérielle, contribuant ainsi à faire baisser la pression artérielle systolique chez l'homme. (10)



Les autres atouts de la grenade, cette bombe d’antioxydants

Une nouvelle étude menée sur des patients a démontré que la grenade pouvait réduire l'épaisseur de la paroi de l'artère carotide (facteur de risque majeur d'accidents vasculaires cérébraux) avec 1 an de consommation de jus de grenade. (1) Les chercheurs ont découvert que cet effet s’accompagnait d’une baisse de la pression artérielle et d’une oxydation réduite des LDL, ce qui est particulièrement intéressant pour éviter le cholestérol et les risques qu'il entraîne (AVC).


Le jus de grenade exerce un contrôle puissant sur les gènes liés à l'athérosclérose. (11) Par exemple, une perturbation du flux sanguin (stress de cisaillement) dans les artères augmente l'expression de gènes sensibles à l'oxydation, provoquant des lésions endothéliales. Le concentré de jus de grenade a réduit l'activation de ces gènes dangereux dans des cellules d'artères coronaires humaines en culture exposées à un stress de cisaillement et a bloqué la progression de l'athérosclérose chez des souris présentant un taux de cholestérol élevé. (11,12) Le jus de grenade augmente également nettement la stabilité et l'activité du complexe vital de paraoxonase-1 (PON-1) chez l'homme. (13) Le PON-1 est un composant de la lipoprotéine de haute densité (HDL) qui empêche l'oxydation des lipides. (14)

Une étude pleine de promesse !

Selon les résultats de l'étude publiée dans la Revue Clinical Nutrition (1), une seule année de consommation de jus de grenade a suffi pour obtenir une réduction significative de la pression artérielle et de l'épaisseur de la plaque artérielle. Les résultats ont montré que l'épaisseur de l'artère carotide était réduite jusqu'à 30 % chez les personnes buvant du jus de grenade, contre une augmentation de 9 % de l'épaisseur de l'intima-média de la carotide notée chez celles consommant une boisson placebo. Les résultats ont également montré que "la pression artérielle systolique a été réduite de 12 % après un an de consommation de jus de grenade et n'a pas été réduite davantage après 3 ans de consommation [...]". Les chercheurs suggèrent que les polyphénols de la grenade, qui constituent sa principale source d'activité antioxydante, pourraient être à l'origine de ces effets. Ces substances antioxydantes sont connues pour améliorer la fonction de la paroi interne du cœur et des vaisseaux sanguins. Les auteurs de l'étude ont noté : "Les résultats de la présente étude [...] suggèrent que la consommation de jus de grenade par des patients atteints de sténose de l'artère carotide diminue l'épaisseur intimo-média carotidienne et la pression artérielle systolique. [...] Ces effets pourraient être liés aux puissantes caractéristiques antioxydantes des polyphénols du jus de grenade."

le jus de grenade
Notre jus de grenade

Chez Granaline, nous sommes convaincus que les polyphénols et les antioxydants présents dans la grenade ont de puissants bénéfices sur le Capital Vitalité. Néanmoins, nous sommes toujours agréablement surpris et heureux de voir que de nombreuses études sont, aujourd’hui encore, effectuées, afin d’étudier plus encore ces bienfaits.

Notre pur jus de grenade contient de nombreuses vitamines antioxydantes tels que la vitamine C et E, mais il contient également des polyphénols totaux en nombre. Nous conseillons un verre de 250ml/jour. Essayez également notre nouveau produit : du concentré de grenade, qui est composé des mêmes propriétés que le pur jus, avec l’avantage d’être concentré. Une cuillère à soupe suffira donc pour un apport en antioxydants et en polyphénols !

Attention :

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Granaline-bionutrion.com ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de la santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.


Bibliographies scientifiques

1. Clin Nutr. 2004 Jun;23(3):423-33. 2. Nutr Rev. 2009 Jan;67(1):49-56.

3. Mol Nutr Food Res. 2009 Mar;53(3):322-31.

4. Tidsskr Nor Laegeforen. 2004 Jun 17;124(12):1643-5.

5. Fitoterapia. 2005 Mar;76(2):181-6.

6. J Nutr. 2001 Aug;131(8):2082-9.

7. Am J Clin Nutr. 2000 May;71(5):1062-76.

8. Drugs Exp Clin Res. 2002;28(2-3):49-62.

9. J Agric Food Chem. 2006 Mar 8;54(5):1928-35.

10. Atherosclerosis. 2001 Sep;158(1):195-8.

11. Proc Natl Acad Sci USA. 2005 Mar 29;102(13):4896-901.

12. Cardiovasc Res. 2007 Jan 15;73(2):414-23.

13. J Agric Food Chem. 2008 Sep 24;56(18):8704-13.

14. Biofactors. 2009 Jan;35(1):98-104.

15. Nitric Oxide. 2006 Nov;15(3):259-63.

16. J Med Food. 2003;6(4):301-8.

17. J Med Food. 2009 Apr;12(2):334-9.

18. Br J Pharmacol. 2005 Jul;145(6):767-74.

19. Ann NY Acad Sci. 2004 Dec;1030:434-41.

20. FASEB J. 2002 Dec;16(14):1931-3.

21. Cardiology. 2008;110(3):182-90.

22. Pharmacogenet Genomics. 2008 Sep;18(9)803-13.



Commentaires


bottom of page