top of page

Votre microbiote intestinal, apprenez à le chouchouter et il vous renverra l'ascenseur !

Dernière mise à jour : 27 juin 2023

Saviez-vous que nous sommes la maison de milliers d'individus ? En effet, vous interagissez au quotidien, et en permanence, avec un ensemble de micro-organismes sans vous en rendre compte. Ces petits habitants présents à l’intérieur de votre intestin constituent ce que l’on appelle le “microbiote intestinal”.

Apprendre à chouchouter notre microbiote.
Le microbiote, notre indicateur de bien-être.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal est constitué d’une très grande diversité d'espèces de micro-organismes : plus de 1000 ont été répertoriées [1]. Au total, ces “habitants” pèsent environ 1 kg ! Pourtant, malgré les avancées scientifiques, on ne connaît pas notre composition bactérienne exacte.

Malgré l’image péjorative que nous avons des micro-organismes, la présence de ces derniers dans notre corps nous est non seulement profitable, mais également nécessaire. Mais vivre dans notre estomac est également bénéfique pour ces micro-organismes ! C’est ce que l’on appelle la symbiose. Ainsi, notre microbiote est impliqué dans de nombreuses fonctions de l’organisme et son déséquilibre entraîne diverses pathologies.


Quels sont les dangers d’un microbiote pas sain ?


Parce que notre microbiote est impliqué dans des étapes essentielles de notre fonctionnement, lorsque celui-ci ne se porte pas bien, notre organisme en pâtit également ! Plusieurs facteurs peuvent influencer de façon négative notre microbiote dans sa diversité ou sa composition.

Notre alimentation est un des principaux facteurs influençant notre microbiote. Des régimes riches en graisses, protéines animales, sel, sucres simples, additifs provoquent des effets négatifs visibles sur le microbiote. De même que l’alcool, le tabac, la sédentarisation et le stress : d’où l'importance d’une bonne hygiène de vie [2] !

Aujourd'hui, un déficit symbiotique est clairement associé aux maladies chroniques et à d’autres complications sévères comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, le syndrôme de l’intestin irritable, des cancers (du côlon), l’obésité, des allergies ou eczéma, et d’autres encore [2].


Alors, comment prendre soin de votre microbiote ?


Vous vous en doutez, mieux vaut prévenir que guérir … Vous êtes unique, et votre microbiote intestinal l’est tout autant. Il est plutôt stable chez un individu sain dont le mode de vie est équilibré [1]. Une fois de plus, votre alimentation joue un rôle essentiel ! En effet, cette dernière est le principal élément susceptible de faire varier la composition du microbiote intestinal. En privilégiant les végétaux dans votre régime alimentaire, vous pouvez choisir des aliments riches en fibres, polyphénols et glucides fermentescibles qui présentent des effets favorables sur le microbiote intestinal [1].


Faites du jus de grenade BIO Granaline votre allié en matière de santé pour votre microbiote, car la grenade est un fruit réputé pour sa teneur en polyphénols. D’autant plus qu’une étude a démontré l’effet prébiotique des flavonoïdes, l’un des polyphénols contenus dans la grenade [3]. Une autre étude suggère que d’autres composés phénoliques de la grenade, les ellagitanins, pourraient contribuer à la croissance des bactéries probiotiques, influençant la santé du microbiote [4].



Votre microbiote avec Granaline.
Prenez soin de votre microbiote avec Granaline.


En aucun cas les informations et conseils proposés par Granaline ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de la santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.


Références :

[1] Kurakawa T, Ogata K, Matsuda K, Tsuji H, Kubota H, Takada T, Kado Y, Asahara T, Takahashi T, Nomoto K. Diversity of Intestinal Clostridium coccoides Group in the Japanese Population, as Demonstrated by Reverse Transcription-Quantitative PCR. PLoS One. 2015 May 22.

[2] Jean-Michel Lecerf, Nathalie DELZENNE. Microbiote intestinal et santé humaine, Elsevier Masson SAS, 2021.

[3] Filomena Nazzaro, Florinda Fratianni, Vincenzo De Feo, Alberto Battistelli, Adriano Gomes Da Cruz, Raffaele Coppola. Chapter Two - Polyphenols, the new frontiers of prebiotics, Advances in Food and Nutrition Research, Academic Press, Volume 94, 2020.

[4] Dobroslawa Bialonska, Priya Ramnani, Sashi G. Kasimsetty, Kesava R. Muntha, Glenn R. Gibson, Daneel Ferreira. The influence of pomegranate by-product and punicalagins on selected groups of human intestinal microbiota. International Journal of Food Microbiology. Volume 140, Issues 2–3, 2010, Pages 175-182, ISSN 0168-1605.

Comments


bottom of page