Le pur jus de grenade Granaline BIO et ses avantages

La grenade a de nombreux bienfaits sur le Capital Vitalité. Vous le savez maintenant, ce fruit contient de nombreux antioxydants ; des vitamines : la vitamine C, E et des oligo-éléments comme le manganèse. Mais quels sont les avantages de consommer du pur jus de grenade ? Découvrez-en quelques-uns dans cet article !


Pur jus de grenade Granaline BIO
Pur jus de grenade Granaline BIO

Le pur jus de grenade Granaline BIO est fabriqué grâce à un pressage mécanique. Ce qui le différencie d’un simple jus de fruit, c’est le fait que la grenade est pressée dans son entièreté, avec les arilles, l’écorce et les pépins. Cela lui confère de nombreuses propriétés, comme des propriétés antioxydantes. En effet, la grenade contient de nombreuses molécules fonctionnelles.


Décomposer la grenade

Tout d’abord, les pépins sont composés d’acides gras insaturés dont majoritairement l’acide punicique aussi connu sous le nom d’Oméga 5. On retrouve également des stérols, des hormones stéroïdiennes et des acides hydroxybenzoïques comme l’acide ellagique. (1)


Ensuite, concernant le jus, il est composé de polyphénols comme les flavonoïdes, les anthocyanes (5) ou les tannins hydrolysables. (3) Il est aussi composé de vitamine C et de potassium (1, 2).


Enfin, l’écorce du fruit apporte également des polyphénols et notamment des tannins hydrolysables comme les punicalagines qui sont des ellagitannins, ainsi que des anthocyanes. (1)

La grenade contient donc de nombreux antioxydants, dans chaque partie du fruit.


Schéma de quelques antioxydants (4)
Schéma de quelques antioxydants (4)

Quelques bienfaits de l’acide punicique

L’acide punicique est un puissant antioxydant mais aussi antimicrobien et anti-inflammatoire. Pour rappel, les propriétés antioxydantes de certains nutriments protègent les cellules contre le stress oxydant et peuvent avoir des effets anti-inflammatoires. Des études ont montré qu’il est aussi capable d’inhiber la prolifération de cellules cancéreuses. (11)

Quelques bienfaits des ellagitannins

Les ellagitanins sont les polyphénols présents en plus grande quantité dans le jus de grenade. (6) Des études démontrent que les ellagitanins, en étant « coupé » dans l’organisme, produisent de l’acide ellagique, les deux inhibent la progression du cancer de la prostate car ils permettent de provoquer la mort des cellules cancéreuses. (7) Ils permettent également d’inhiber d’autres types de cancers tels que le cancer de la bouche, du foie, du sein et de l’œsophage. (9, 10)


De plus, d’après une étude menée par Haidari (et al. 2009), la punicalagine qui est présente en grande quantité dans l’écorce de grenade et qui est un ellagitannin, a une capacité de destruction de virus. Par exemple, cette molécule est capable de diminuer la prolifération du virus de la grippe dans l’organisme, ce qui diminue la toxicité du virus ainsi que ses effets secondaires. (7) Ces composés phénoliques confèrent à l’écorce des propriétés antimicrobienne importantes. (8)


Quelques bienfaits des flavonoïdes

Ces polyphénols ont des effets antioxydants et antiathérogènes (cela signifie qu’ils interviennent contre le dépôt de cholestérol dans les vaisseaux sanguins), qui ont été démontrés chez l’homme. Le dépôt de cholestérol dans les vaisseaux sanguins provoque une inflammation des vaisseaux, ce qui réduit le flux sanguin et qui favorisera donc l’apparition de maladies cardiovasculaires. (22) Les propriétés des flavonoïdes sont donc favorables contre les maladies cardiovasculaires. (12)


Quelques bienfaits des punicalagines

La punicalagine est présente en grande quantité dans la grenade. Cela confère donc à ce fruit des propriétés bénéfiques permettant de lutter contre les maladies chroniques associées aux inflammations. En effet, il y a deux phases d’inflammation : l’inflammation aigüe et chronique. Si l’inflammation aigüe n’est pas régulée, elle conduit à une inflammation chronique qui, elle, est responsable de maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, les ulcères gastriques, etc… D’après une étude, il a été conclu que les punicalagines permettent d’inhiber l’action de certaines cytokines inflammatoires (cellules qui provoquent l’inflammation) et permettent donc d’aider dans la régulation de l’inflammation. C’est en cela que les punicalagines ont une propriété anti-inflammatoire. (13) Ces molécules ont également des propriétés antioxydantes (14, 15), antivirales (16) et antimicrobiennes (17, 18 et 19). De plus, elles sont capables de lutter contre la mutation et la prolifération des cellules cancéreuses. (20, 21)


Notre pur jus de grenade Granaline BIO contient un grand nombre de molécules intéressantes pour la préservation du Capital Vitalité. En plus d’être pressées à froid, nos grenades sont pressées dans leur entièreté, ce qui confère à nos purs jus de grenade de nombreuses propriétés. Il contient aussi du manganèse, du potassium mais aussi des vitamine C et E, ainsi que des folates et de l’acide pantothénique. Ce complexe vitaminique contribue notamment à préserver les cellules contre le stress oxydant, à réduire la fatigue, au maintien d’une pression sanguine normale et à protéger le système immunitaire.


Références :

(1) http://univ-bejaia.dz/xmlui/bitstream/handle/123456789/16537/Composition%20phénolique%20et%20activités%20biologiques%20des%20graines%20et%20d’écorce%20de%20grenade.pdf?sequence=1&isAllowed=y

(2) https://watermark.silverchair.com/

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4007340/

(4) https://www.chu.ulg.ac.be/upload/docs/application/pdf/2010-01/stress_oxydant_rmlg_2007.pdf

(5) https://www.mdpi.com/2304-8158/9/2/122/htm

(6) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17722872/

(7) https://espace.inrs.ca/id/eprint/2371/1/Gasmi,%20Jihane.pdf

(8) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19586764/

(9) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22420901/

(10) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24532260/

(11) http://dspace.univ-jijel.dz:8080/xmlui/bitstream/handle/123456789/5482/Chi.Phar.01-20.pdf?sequence=1&isAllowed=y

(12) https://europepmc.org/article/med/12224378/reload=0

(13) https://www.mdpi.com/2076-3921/11/1/29/htm

(14) https://synapse.koreamed.org/upload/synapsedata/pdfdata/0067kjpp/kjpp-22-409.pdf

(15) https://www.liebertpub.com/doi/full/10.1089/jmf.2019.4411

(16) https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0179291

(17) https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jsfa.7799?casa_token=9NP2_cEynn8AAAAA:mwVgiPN1lBqyVdEWR02asTAqY2uDuix_GHdIPQ_DVimixBoO808k3EjRvzI4UY0aL2FFkVS3S9xQg7Mp

(18) https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0031942216300243?casa_token=kTQA1w5jJ-UAAAAA:2BIiwM8BKIBYRXmY_cMXsFQHRKZCVJdd52xpVKDwQkcZqbvzJYYUHEu_8sRsG5d5U_SoSZeFVUs

(19) https://www.liebertpub.com/doi/abs/10.1089/fpd.2016.2226

(20) https://avesis.yyu.edu.tr/yayin/fe99bbb4-635d-4652-bd53-87ff7628c081/punicalagin-induces-apoptosis-in-a549-cell-line-through-mitochondria-mediated-pathway

(21) https://www.mdpi.com/796910

(22) https://www.ottawaheart.ca/fr/maladie-du-cœur/lhypercholestérolémie-et-hypertriglycéridémie


N° d’entrée de l’EFSA : 309, 139, 2622, 321, 91

4 vues0 commentaire