Perdre de la graisse abdominale avec du jus et du vinaigre de grenade, est-ce possible ? Partie 2

Est-il possible qu’une potion puisse exister pour aider à se débarrasser de la graisse viscérale ? Selon les chercheurs, cela existe !


Une étude réalisée en Corée a constaté que la consommation du vinaigre de grenade et du jus de grenade pur a aidé les participants à cette étude à perdre beaucoup de centimètres de tour de taille, sans même changer de régime alimentaire !


Bien sûr, cela va sans le dire, mais c’est mieux de dire que faire quelques simples changements sains dans nos choix alimentaires peut en accentuer les résultats, mais l’étude a conclu que, même sans régime, les participants ont perdu de la graisse au niveau de la taille.


Ce groupe de chercheurs coréens a mené une étude dans laquelle ils ont demandé aux femmes en surpoids de boire un verre de jus de grenade pur dans lequel 1 cuillère à soupe de vinaigre de grenade a été ajoutée et ce 2 fois par jour. Et les résultats étaient surprenants puisque les volontaires pouvaient voir qu'une quantité importante de graisse abdominale avait disparu, même si elles ne suivaient pas du tout de régime. Les scientifiques soulignent que des études antérieures sur le vinaigre de grenade ont produit des résultats similaires : « Le vinaigre de grenade réduit l'accumulation de graisse abdominale » et il a même été démontré qu'il a un puissant « effet anti-obésité ».


Comment fonctionne la boisson à la grenade et au vinaigre ?


Comment se fait-il alors que cette potion soit si particulière? La réponse réside dans la combinaison du pouvoir « brûleur de graisse » du vinaigre et des effets antioxydants de la grenade. Il a été constaté par de nombreuses études menées au cours des années que le vinaigre aide le foie à décomposer les graisses, cela n’en est donc pas vraiment nouveau. Cependant, la recherche a maintenant montré que l’ajout du jus de grenade pur au vinaigre de grenade accentue les résultats de la combustion des graisses, en particulier autour de la taille.


Le jus de grenade pur semble en augmenter l’efficacité de deux façons:

  • Il aide à prévenir les pics de glycémie qui peuvent amener le corps à sécréter trop d’insuline. L’insuline est une hormone qui joue un rôle direct dans le stockage de la graisse du ventre. Lorsque le taux d’insuline est élevé, celle-ci convertit l’excès de calories en graisse et la stocke les cellules, notamment au niveau abdominal. L’effet équilibrant de la glycémie qu’apporte la consommation du jus de grenade aide à stabiliser ce processus et donc à réduire la quantité de graisse stockée dans la région du ventre.

  • On a démontré que la grenade augment l’efficacité du vinaigre à brûler les graisses. Cela fait de ce mélange super tonique la boisson « brûleuse de graisse » par excellence !

Vous vous demandez probablement quels types de résultats auxquels vous pouvez vous attendre. Les gens chanceux qui utilisent cette potion affirment perdre plusieurs centimètres de tour de taille par semaine, et beaucoup d’entre eux déclarent avoir une taille de moins de robe ou de pantalon.


Équilibrez la chimie de votre corps pour brûler les graisses rapidement !


La bonne nouvelle est que cette méthode a quelques références scientifiques qui la rendent plus sérieuse. Lorsque les chercheurs ont commencé à chercher les raisons pour lesquelles le vinaigre de grenade raffermit la région abdominale et favorise la combustion des graisses, ils ont découvert que cette décoction activait une enzyme appelée AMPK.


De telle sorte que l'activation de l'AMPK est la chose la plus proche pour actionner l'interrupteur pour commencer à brûler les graisses et c'est un processus clé pour obtenir de l'énergie dans les cellules, comme l'a expliqué la chercheuse Carol Johnston, spécialiste de l'étude du vinaigre de grenade et de ses propriétés.


La consommation systématique de cette boisson profite à la combustion des graisses dans n'importe quelle zone du corps, mais il agit de manière particulière dans les concentrations élevées de cellules graisseuses dans la partie médiane du corps (précisément la zone qui est le plus difficile à abaisser). De plus, il a été prouvé que la consommation de cette décoction au vinaigre de grenade avant les repas principaux est d'une grande aide pour réduire les pics de glycémie jusqu'à 54%, selon les résultats rapportés par l'Université de l'Arizona. Et le taux de sucre dans le sang constant signifie que nous produisons beaucoup moins d'insuline, une hormone qui stocke les calories excédentaires sous forme de graisse abdominale.


Il convient de mentionner que le rôle de la grenade est décisif dans la perte de poids, car c'est naturellement un fruit qui se caractérise par ses propriétés diurétiques et nettoyantes. En même temps, c'est aussi un fruit qui est lié aux bienfaits pour maintenir la glycémie stable. Il est bien connu qu'un bon contrôle de la glycémie est essentiel pour perdre du poids plus rapidement. Arrêter simplement les poussées de sucre est une double victoire : moins d'insuline signifie que nous stockons moins de nouvelle graisse abdominale et que nous libérons plus facilement la graisse abdominale existante. Aussi en contrôlant la glycémie, la faim et les fringales diminuent. De plus, grâce aux antioxydants fournis par le vinaigre de grenade et le jus de grenade, ils améliorent naturellement les niveaux de l'hormone de la faim, la leptine.


Par ailleurs, les scientifiques ont vérifié à travers diverses études que l'acide acétique contenu dans le vinaigre provoque l'accélération de la dégradation des graisses par le foie. La découverte surprenante était que lorsqu'ils ont entrepris de tester sept boissons au vinaigre, le vinaigre de grenade était de loin le vinaigre le plus puissant, battant le vinaigre de cidre, ou le vinaigre de cerises, du ginseng et même des myrtilles.


Cependant, préparer cette décoction à la maison est également possible et en fait très facile : mélangez simplement 1 cuillère à soupe de vinaigre de grenade (avec au moins 5% d'acide acétique), 200 ml de pur jus de grenade, ajouter de l’eau (facultatif) et mélanger. Il est recommandé de déguster avant les repas principaux. Vos résultats seront impressionnants d’après les chercheurs coréens !



Sources :

Koh, G. Y., McCutcheon, K., Zhang, F., Liu, D., Cartwright, C. A., Martin, R., Yang, P., & Liu, Z. (2011). Improvement of obesity phenotype by Chinese sweet leaf tea (Rubus suavissimus) components in high-fat diet-induced obese rats. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 59, 98–104.


Kondo, T., Kishi, M., Fushimi, T., & Kaga, T. (2009). Acetic acid upregulates the expression of genes for fatty acid oxidation enzymes in liver to suppress body fat accumulation. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 57, 5982–5986.


Kondo, T., Kishi, M., Fushimi, T., Ugajin, S., & Kaga, T. (2009a). Vinegar intake reduces body weight, body fat mass, and serum triglyceride levels in obese Japanese subjects. Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry, 73, 1837–1843.


Korner, J., & Aronne, L. J. (2004). Pharmacological approaches to weight reduction: Therapeutic targets. Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 89, 2616–2621.


Lei, F., Zhang, X. N., Wang, W., Xing, D. M., Xie, W. D., Su, H., & Du, L. J. (2007). Evidence of anti-obesity effects of the pomegranate leaf extract in high-fat diet induced obese mice. International Journal of Obesity (2005), 31, 1023–1029.


Li, X., Chen, H., Guan, Y., Lei, L., Liu, J., Yin, L., Liu, G., & Wang, Z. (2013). Acetic acid activates the AMP-activated protein kinase signaling pathway to regulate lipid metabolism in bovine hepatocytes. PLoS ONE, 8, e67880.


Makino-Wakagi, Y., Yoshimura, Y., Uzawa, Y., Zaima, N., Moriyama, T., & Kawamura, Y. (2012). Ellagic acid in pomegranate suppresses resistin secretion by a novel regulatory mechanism involving the degradation of intracellular resistin protein in adipocytes. Biochemical and Biophysical Research Communications, 417, 880–885.


Ok, E., Do, G. M., Lim, Y., Park, J. E., Park, Y. J., & Kwon, O. (2013). Pomegranate vinegar attenuates adiposity in obese rats through coordinated control of AMPK signaling in the liver and adipose tissue. Lipids in Health and Disease, 12, 163.


Sakakibara, S., Yamauchi, T., Oshima, Y., Tsukamoto, Y., & Kadowaki, T. (2006). Acetic acid activates hepatic AMPK and reduces hyperglycemia in diabetic KK-A(y) mice. Biochemical and Biophysical Research Communications, 344, 597–604. 280 journal of functional foods 8 (2014) 274–281


Schmittgen, T. D., & Livak, K. J. (2008). Analyzing real-time PCR data by the comparative C(T) method. Nature Protocols, 3, 1101– 1108.


Seo, J. B., Choe, S. S., Jeong, H. W., Park, S. W., Shin, H. J., Choi, S. M., Park, J. Y., Choi, E. W., Kim, J. B., Seen, D. S., Jeong, J. Y., & Lee, T. G. (2011). Anti-obesity effects of Lysimachia foenumgraecum characterized by decreased adipogenesis and regulated lipid metabolism. Experimental & Molecular Medicine, 43, 205–215.


Wakuda, T., Azuma, K., Saimoto, H., Ifuku, S., Morimoto, M., Arifuku, I., Asaka, M., Tsuka, T., Imagawa, T., Okamoto, Y., Osaki, T., & Minami, S. (2013). Protective effects of galac








45 vues0 commentaire