top of page

Les polyphénols, une arme secrète pour la lutte contre le cancer de la prostate et de son gonflement? [1]

Dernière mise à jour : 9 avr.


Homme qui tient une grenade et un jus de grenade en mainec un jus de grenade et une grenade en main


Le cancer de la prostate, l'un des cancers les plus répandus dans le monde [2], se présente comme une menace sourde, touchant un nombre croissant d'hommes à travers le monde. Face à cette réalité, la recherche s'active pour dénicher des solutions préventives. Dans cette quête, les polyphénols se distinguent comme des composés naturels précieux, grâce à leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Dans cet article, nous explorerons les mécanismes sous-jacents du cancer et du gonflement de la prostate, l'impact potentiel des polyphénols dans sa prévention et son traitement, ainsi que les tests essentiels pour évaluer la santé prostatique.





Quelles sont les causes du gonflement et du cancer de la prostate ?


La prostate est une glande qui fait partie de l’appareil reproducteur masculin. Elle est située sous la vessie et entoure le canal de l’urètre qui conduit l’urine de la vessie vers l'extérieur. C’est cette position qui explique les problèmes urinaires liés à la prostate.

Chez l’homme jeune, la prostate est de la taille d’une prune mais lorsque nous vieillissons, cet organe peut gonfler et cela peut entraîner de l’inconfort.


Pensez au dépistage du cancer de la prostate
Pensez au dépistage du cancer de la prostate



Le cancer de la prostate est largement répandu parmi les hommes, représentant 7,3% de tous les cas de cancer à l'échelle mondiale [2], ce qui en fait désormais un enjeu majeur de santé publique.


Plusieurs facteurs sont liés à un risque accru de cancer de la prostate. L'âge est un élément déterminant, le risque augmentant significativement après 50 ans. De plus, les antécédents familiaux de cancer de la prostate peuvent accroître la probabilité de développer la maladie. Par ailleurs, le mode de vie joue un rôle crucial, avec l'obésité, le tabagisme et le manque d'activité physique étant associés à un risque plus élevé de développer cette forme de cancer. La compréhension de ces facteurs de risque est essentielle pour une prévention efficace et une gestion proactive de la santé prostatique.



Les polyphénols pour lutter contre le cancer ?


Des études [1] démontrent qu’une alimentation riche en polyphénols pourrait limiter les risques de développer un cancer. En effet, les polyphénols présents dans la grenade possèdent des propriétés protectrices :

  • Ils s'attaquent aux voies de communication qui commandent la croissance des cellules cancéreuses, les privant ainsi de leur capacité à proliférer.[3]

  • Ils sont aussi capables d’augmenter le taux d’apoptose des cellules tumorales [4]. L'apoptose est un mécanisme naturel par lequel les cellules s'autodétruisent lorsqu'elles sont endommagées ou menacent l'organisme, contribuant ainsi à la défense contre le cancer et les infections.

  • Ils permettent également un blocage des processus inflammatoires. [3] un phénomène qui permet de réduire les inflammations tumorales.

  • Enfin, ils permettent une protection de la cellule contre les radicaux libres par effet antioxydant. [5] Les radicaux libres proviennent d'une réaction chimique appelée oxydation, permettant aux cellules de "respirer".


Quels sont les tests pour connaitre la santé de sa prostate ?


Si des symptômes se manifestent, le médecin traitant ou urologue peut effectuer un examen de la prostate en la palpant à travers le rectum, qui est la partie de l'intestin située juste derrière l'anus. Cette palpation vise à déterminer si la prostate présente des anomalies telles qu'une consistance anormalement dure, une taille augmentée par rapport à la normale ou la présence de nodules, qui sont de petites bosses. [6]

Un marqueur clé dans le suivi de l’évolution du cancer de la prostate est le dosage du PSA (Antigène prostatique spécifique) qui permet de surveiller l’activité de la prostate. Son dosage dans le sang est un élément pour le diagnostic précoce du cancer de la prostate et pour le suivi de l'évolution de la maladie.

Dans le cadre d'une étude [7] portant sur des patients sous surveillance active pour le cancer de la prostate, deux groupes ont été établis : l'un recevant une supplémentation en polyphénols de grenade, tandis que l'autre recevait un placebo. Chez les patients recevant le supplément de polyphénols, une légère diminution du taux de PSA a été observée, tandis qu'une augmentation d'environ 47% a été constatée dans le groupe placebo.

Ces résultats mettent en évidence les bienfaits d'une supplémentation en polyphénols provenant d'aliments concentrés en ces composés sur l'évolution du cancer de la prostate.


La grenade, riche en antioxydants et polyphénols, est un aliment hautement bénéfique pour notre bien-être et notre santé. C'est pourquoi nous avons opté pour ce fruit comme pilier de notre activité, en raison de ses propriétés favorables à la vitalité.

Chez Granaline, vous retrouverez un pur jus fonctionnel BIO qui contient une certaine teneur en antioxydants. Par exemple, vous retrouverez dans notre pur jus de la vitamine C et de la vitamine E qui contribuent à réduire le stress oxydant (a). De plus, notre pur jus de grenade contient des polyphénols totaux en quantités, il est 100% fruits, sans sucre ajouté et sans conservateurs. Une bombe d’antioxydants !



Bouteille de Jus de Grenade Granaline sur une planche de cuisine en bois

Nous avons également développé un nouveau produit : le concentré de grenade Granaline BIO. Là où nous conseillons un verre de 240ml de jus de grenade Granaline BIO, vous pourrez vous contenter d'une ou deux cuillères à soupe de concentré pour avoir les apports en antioxydants et en polyphénols totaux. Prenez soin de vous et de votre Capital Vitalité !





Références:

[1] Organisme mondiale de la santé :  https://www.who.int/fr/news/item/01-02-2024-global-cancer-burden-growing--amidst-mounting-need-for-services

[2] Malik et al., 2005 ; https://www.pnas.org/doi/full/10.1073/pnas.0505870102

[3]Seeram et al. ;  https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0955286305000197

[4] Rosenblat et al., 2006 https://doi.org/10.1016/j.atherosclerosis.2005.09.006

[5] https://cancer.be/cancer/cancer-de-la-prostate/examens-de-diagnostic-du-cancer-de-la- prostate/#:~:text=Le%20toucher%20rectal,des%20nodules%20(petites%20bosses).

[6] Lei Wang et al., 2014 https://doi.org/10.3390/ijms150914949

[7] Molecular Mechanisms and Bioavailability of Polyphenols in Prostate Cancer. Teodora Costea. Int. J. Mol. Sci. 2019, 20, 1062; doi:10.3390/ijms20051062

 [8]Rahul K. Lall : https://www.mdpi.com/1422-0067/16/2/3350 


(a) : N° d'entrée de l'EFSA/EFSA-invoernummer : Vit C : 129, 138, 143, 148, 3331 ; Vit E : 160, 162, 1947

Comentarios


bottom of page