• Granaline

La grenade contre la fonte musculaire ?

Nous le savions déjà, la grenade a de multiples bienfaits divers et variés sur notre santé et notre corps. Mais sur les muscles ? Et oui, c’est ce que des chercheurs de l’UCL ont découvert. Une raison de plus de se mettre au jus de grenade !


Prévenir, limiter et empêcher si possible. Voilà ce que nous pouvons faire contre la fonte musculaire. Les muscles constituent entre 35 à 45 % d’une personne. Ils sont importants car ils nous permettent de nous déplacer, de nous maintenir debout ou assis et de respirer. Ils ont également un rôle dans le bon fonctionnement du métabolisme et de la glycémie. Ce sont un des plus gros consommateurs de sucres et de graisses, surtout lors d’exercice physique.



La fonte musculaire, qu’est-ce que c’est ?

Les muscles se renouvellement constamment mais se dégradent aussi. Cependant, la masse musculaire reste stable tant que le système est équilibré. C’est lorsqu’il y a un déséquilibre que la fonte musculaire apparait. L’âge est un facteur qui influence ce système mais d’autres facteurs comme un cancer, une immobilisation prolongée, un régime pauvre en protéines, etc. jouent un rôle important aussi.


« En vieillissant, le corps répond moins bien aux stimuli qui activent la synthèse musculaire. Voilà pourquoi les phénomènes de fonte musculaire sont plus fréquents, plus préoccupants et plus difficilement “récupérables” chez les personnes âgées. Or, un sénior moins musclé, c’est un sénior moins mobile et, au final, moins autonome. D’où l’intérêt de faire du sport tout au long de la vie ! » précise le Pr Francaux.


Les solutions contre la fonte musculaire

Nous connaissions déjà les traitements médicaux comme les stéroïdes. Mais ces derniers ont souvent de forts effets secondaires. Une autre solution est l’exercice physique. Cependant elle n’est pas adaptée à tous. Il est assez compliqué pour les personnes hospitalisées de faire du sport par exemple. La dernière solution est l’alimentation. Certains acides aminés peuvent booster la synthèse des protéines musculaires. C’est notamment le cas de certains polyphénols. Et c’est cette solution-là qui nous intéresse.


Les polyphénols de la grenade

Une récente étude de l’UCL a découvert qu’une substance dérivée de l’écorce de grenade, l’urolithine B, freine la fonte de la masse musculaire. Ce qui pourrait servir à un nouveau traitement.


L’écorce de grenade contient un polyphénol, l’acide éllagique, reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Dans notre intestin, cet acide se transforme en urolithine qui est assimilée et pénètre dans le sang. En étudiant ces propriétés, les chercheurs ont découvert que l’urolithine B avait aussi un effet protecteur sur les muscles. Elle active la synthèse (la formation) des protéines musculaires et freine leur dégradation. Elle permet donc aux muscles de se développer davantage et de freiner la fonte musculaire.


C’est une découverte récente donc des recherches sont encore à faire. Mais elle laisse entrevoir la possibilité de trouver un nouveau traitement contre cette fonte, un complément alimentaire à base d’écorce de grenade hautement concentré par exemple.


Une raison de plus pour les sportifs et les séniors de boire un verre de jus de grenade Granaline tous les matins ! Et pour les autres aussi car la grenade ne manque pas de bienfaits et boost le système immunitaire.



Sources: Université Catholique de Louvain

  • Le Laboratoire de physiologie de l’exercice fait partie du pôle Louvain4Nutrition.

  • La synthèse musculaire est activée et boostée par des stimuli nutritionnels, hormonaux et par l’exercice physique.

  • M. Francaux et al., « Urolithin B, a newly identified regulator of skeletal muscle mass » in Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle, 2017.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout