• Quentin Detré

Droits de l'Homme : quand Granaline change la donne

Mis à jour : 11 déc. 2020

Se battre pour ses droits en est un, de droit, mais sommes-nous seulement tous égaux dans cette lutte ? La réponse semble malheureusement plutôt évidente quand on constate qu’à notre époque certains n’ont toujours pas droit à ces choses qui font partie du quotidien de bien d’autres. Comment ces personnes peuvent-elles alors espérer accéder un jour au droit d’exister tout simplement ? C’est là qu’interviennent les associations, des groupes de personnes qui se battent quotidiennement pour des combats qui ne sont pas les leurs. Chez Granaline la cause humaine nous tient vraiment à cœur et c’est pour cette raison que, depuis plusieurs années, nous nous battons, nous aussi, pour les autres.

Pas @ Pas


Pas @ pas, c’est une ASBL qui se bat pour venir en aide aux personnes atteintes de cancers du sein, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes (car oui, les hommes aussi peuvent en souffrir).


C’est Serge Callier qui se décide à créer le groupe il y a de ça quelques années après avoir lui-même souffert de ce cancer. Sorti plus fort que jamais de cette épreuve, il souhaite sensibiliser son prochain à cette maladie dont on ignore encore tant mais qui représente tout de même le type de cancer le plus fréquent en Belgique.

En 2018, on recensait 1 cas chez l’homme pour 110 cas chez la femme

Le groupe évolue et s’agrandit au fil des années, regroupant toujours plus de personnes sous ses couleurs. Les mots d’ordre du groupe : bonne humeur et bonne ambiance font bonne santé !


Chez Granaline, les causes luttant contre le cancer nous touchent particulièrement puisque nos produits (ex. : jus de grenade), en plus d’être excellent pour garder la forme, aident à prévenir ce type de maladies. C’est donc en toute logique que l’on soutient l’association de Monsieur Callier.


Le cancer, on en viendra à bout ensemble. Et si ça ne fait pas demain, ça se fera Pas @ Pas.


Granaline et Pas@Pas qui prennent la pose

Bouge ta conscience


Bouge ta Conscience a pour vocation de venir en aide aux familles démunies, aux enfants et femmes de Belgique et de différents villages défavorisés au Maroc.


C’est grâce à tous les bénévoles actifs en Belgique mais aussi en collaboration avec Tamounte Tinwaynen, qu’une dizaine de villages marocains bénéficient déjà des initiatives entreprise par l’ASBL. Parmi celles-ci, on retrouve : l’insertion scolaire des enfants et l’alphabétisation des femmes, la facilité du trajet vers l’école en offrant un moyen de transport à ces enfants qui marchent durant plusieurs heures, le parrainage d'enfants orphelins et de tous les villageois par des citoyens belges... Mais leur objectif principal reste de sensibiliser les consciences à l’idée qu’un simple geste de la part de tous peut changer le quotidien d’un enfant ou d’une mère, là-bas, à tout jamais.


La famille Granaline a beau s’agrandir, c’est avant tout une femme, Fouzia Oukacha, qui est à l’origine de l’entreprise. À elle seule, elle s’est battue pendant des années pour en arriver là où elle se trouve aujourd’hui : une femme entrepreneuse indépendante à la tête d’une des meilleures sociétés (la meilleure dans vos 💗) de produits à base de grenade. Il s’agissait d’une évidence qu’elle se sente alors touchée par la situation de ces femmes (sans oublier les enfants, bien entendu).


Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin.


Les bénévoles de Bouge ta Conscience en action

Organisation Alaouite pour la Promotion des Aveugles au Maroc (OAPAM)


Lorsque l’on souffre de ce handicap, chaque pas que l’on réalise au quotidien peut représenter une véritable épreuve. C’est là qu’intervient l’OAPAM, en apportant à ces personnes des moyens et des solutions pour franchir les obstacles que la vie met devant eux. Parmi ces moyens, on retrouve l’accès aux soins de santé, l’accès à du matériel comme des fauteuils roulant, l’aménagement des infrastructures, etc.


C’est une autre cause dans laquelle Fouzia n’a pas hésité à s’investir. Elle parraine d’ailleurs un jeune garçon depuis une dizaine d’années, lui permettant d’accéder aux soins dont il a besoin et d’oublier son handicap en lui simplifiant le quotidien.


De jeunes enfants mal voyants aidés par l'association

Une étincelle peut alimenter les plus beaux feux, il suffit juste de faire le bon geste.

Tout le monde devrait avoir Le Droit. Tout le monde devrait être notre égal. Malheureusement, pour beaucoup (trop) de personnes, la vie en décide autrement. C’est alors à nous de faire un geste pour ceux qui ne peuvent en faire.


Alors soyons solidaires, pour un avenir meilleur, pour un avenir ensemble !

63 vues0 commentaire