En fait c’est simple – L’Épicerie : votre épicerie responsable à Liège

Dernière mise à jour : 20 juil.


Nous avons choisi aujourd’hui de mettre à l’honneur l’un de nos partenaires. En effet, l’épicerie propose certains de nos produits comme les boissons pétillantes, le vinaigre ou encore les purs jus. Nous avons à cœur de promouvoir ce projet dont le but est de faciliter la vie des clients sur des questions comme la traçabilité des produits et de permettre la rencontre avec les producteurs.


En fait c’est simple – L’Épicerie, est née sous l’initiative de Sarah, soucieuse de l’impact de son alimentation sur l’environnement depuis 2019. Elle a commencé avec un blog « enfaitcestsimple.com » où différentes personnes pouvaient venir partager leurs expériences, leurs changements d’attitudes, leurs gestes pour la planète… Et cela, dans le but d’aider d’autres personnes qui souhaitaient se lancer.


C’est en 2020, souhaitant donner une nouvelle dynamique à cette période d’après COVID-19, que Sarah s’est lancée dans l’aventure de l’entreprenariat en reprenant une petite épicerie de son quartier.

L’épicerie a pour valeurs principales la traçabilité, la transparence et la simplification de la vie de ses clients.


En Fait c’est simple – L’Épicerie propose une large gamme de produits : alimentaire, cosmétique, hygiène, nettoyage… Certains de ces produits sont proposés en vrac. Ils proviennent de producteurs locaux et s’ils viennent de plus loin dans certains cas, alors leur traçabilité est indiquée.

Sarah s’est également associée avec plusieurs restaurateurs liégeois qui lui fournissent des plats préparés de qualité.


Granaline, boissons, jus, pétillantes, épicerie, vrac, citron, fonctionnelles, thés, pêche

Interview de Sarah - gérante d'En fait c'est simple, l'Épicerie


Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre équipe ?

Je m’appelle Sarah et je suis la gérante de l’épicerie située place Général Leman à Liège. Nous avons ouvert le premier avril 2021. J’ai deux employés et plusieurs étudiants qui sont là quotidiennement pour m’aider à gérer l’épicerie et accueillir au mieux les clients puisque j’ai gardé mon autre travail en parallèle, dans une banque.


Pouvez-vous raconter l’histoire de votre magasin ?

J’ai commencé à réfléchir à l’alimentation et son impact sur le réchauffement climatique en 2019 durant les différentes manifestations qui ont eu lieu. Ensuite, je suis partie au Canada à Halifax en Nouvelle-Ecosse et ça m’a donné envie de me lancer dans l’entrepreunariat.

J’ai commencé avec un blog collaboratif sur le site « En fait c’est simple.com » avec différents bloggeurs qui ont partagé leur expérience de transition alimentaire, mais aussi de changements petits et grands dans leur quotidien. Le but était de déculpabiliser les gens et de les aider à changer leurs habitudes.

Après le 1er confinement, j’ai eu envie de retirer quelque chose de positif de cette période très particulière. En mai 2020, j’ai donc décidé de reprendre une épicerie déjà présente dans mon quartier, de lui donner une deuxième vie et de lancer concrètement toutes les idées que j’avais en tête. C’est donc comme ça qu’est né En fait c’est simple – l’épicerie. Le but est vraiment de travailler sur l’impact climatique des produits proposés, sur leur traçabilité et leur origine pour simplifier la vie des clients et qu’ils n’aient pas à le faire eux-mêmes.


D’où viennent les produits que vous vendez ?

Nous travaillons en grande partie avec des produits locaux. On va vérifier que si, par exemple, on a des biscuits à l’orange et bien que les oranges viennent plutôt d’Europe ou de Floride. 80% de nos produits sont locaux mais on travaille aussi des produits qui viennent d’Europe, ou de plus loin s’ils ne sont pas disponibles en Europe. Nous souhaitons que les clients puissent trouver tout ce qu’il faut dans notre magasin, qu’ils puissent y faire la totalité de leurs courses. Petit à petit, on permet à nos clients de rencontrer les producteurs pour faire justement ce lien entre le « panier de courses », l’histoire et la personne qui se trouvent derrière le produit.


Quels sont les produits que vous vendez ?

Nous vendons de l’alimentaire, des cosmétiques, des produits d’hygiène et des produits de nettoyage. Nous disposons d’une gamme assez complète. Nous avons aussi des partenariats avec des restaurateurs locaux pour la fourniture de plats préparés.


Qu’est-ce qui rend votre magasin particulier ? Pourquoi les clients apprécient-ils venir ici ?

On n’avait pas juste envie de proposer un magasin en vrac, on voulait réfléchir différemment et pour nous, le déchet final est seulement une partie de la réflexion et du problème. On avait plus envie de réfléchir à l’impact global, à vraiment favoriser le vrac pour ce qui est utilisé de manière fréquente ou pour ce qui vient de plus loin.

Pour le reste, on prend les producteurs locaux mais on ne va pas nécessairement favoriser le vrac. Non seulement parce qu’on n’a pas la place de stockage, mais aussi parce qu’ils n’ont pas toujours cette offre.

On va vraiment essayer de faciliter la vie des gens pour leur offrir la meilleure traçabilité, la meilleure transparence possible en allant voir nous-mêmes les produits.

Par exemple, pour nos fruits et légumes qui viennent de Sicile, j’y suis allée l’été dernier pour rencontrer les producteurs et voir comment ils travaillent.


Quelles sont les valeurs que vous défendez ? Ce qui est essentiel à vos yeux pour votre commerce ?

La traçabilité, la transparence, la simplification de la vie des clients et aussi de la nôtre.

On voudrait aider les gens dans leur transition alimentaire et dans le changement de leur attitude, sans culpabilité.


Quels sont les produits Granaline que vous proposez dans votre magasin et qu'aimez-vous dans nos produits ?

Le Pur jus de grenade, les boissons pétillantes, les thés et le vinaigre de grenade.

Ce que j'aime c'est le fait qu’ils soient transformés ici, à Liège mais aussi pour la très bonne traçabilité des composants, ce qui nous permet de proposer un produit de qualité avec un impact climatique qui n’est pas trop élevé.


Pourquoi avoir choisi de proposer nos produits dans votre enseigne ?

Pour leurs qualités nutritives, pour le projet qui est derrière, pour la manière dont ils ont été conçus et pour les valeurs qui sont mises en avant.


Quels sont (ou quel est) le(s) produit(s) Granaline préféré(s) de vos clients ?

Je pense que la boisson pétillante « Aranciata Rossa BIO » est celle qui part le mieux.

Peut-être par sa particularité, le fait qu’on ne trouve pas partout ce genre de produit ou alors beaucoup plus sucré et dans des grandes marques de soda.


Un dernier commentaire pour clôturer cette interview ?

Nous sommes ravis de collaborer avec nos producteurs, on a pris le temps de discuter avec eux, de leurs projets et on a envie que nos clients apprennent à les connaître.

C’est vraiment un des objectifs de l’épicerie et on espère bientôt pouvoir accueillir Granaline pour que les clients puissent discuter avec vous autant que nous avons pu le faire de notre côté.








40 vues0 commentaire